vvjack.be/PORTAIL

banniere1.gif

Lundi 23 juillet 2018

Index

Nouvelles

Photos

Chants

Pilotes Belges

350 (DIA)

Vera Lynn

350 (1)

350 (2)

Hist 350Sqn

Spits 350

Liens

Forum RHA

 

Articles


-Décés de Mike Donnet

609 Squadron Photos

A ** RAF Squadrons **

Achtung Typhoons

Aviateurs inhumés sur la Pelouse d'Honneur a Bruxelles.

Avions "DUXFORD"

Avions Belges

Avions Belges 1940 (Fairey Battle MK1)

Avions Belges 1940 (Fairey Firefly et Fox)

Avions Belges 1940 (Fiat CR42 Falco)

Avions Belges 1940 (Gloster Gladiator Mk. 1)

Avions Belges 1940 (Hawker Hurricane MK1)

Avions Belges 1940 (Morane Saulnier 236)

Avions Belges 1940 (Renard R31)

Belges Du Vivier (Premier Squad Leader RAF)

Belges (Ambiorix en Angleterre)

Belges (Attaques aériennes 1940)

Belges (Aéronautique 1940)

Belges (Balbo Roelandt)

Belges (Biographie R Lallemant)

Belges (Canal Albert Mai 1940)

Belges (Charles Demoulin)

Belges (Film Mony Van Lierde)

Belges (Francois Venoesen)

Belges (Georges Jaspis)

Belges (Henri Gonay)

Belges (Histoire "Drole" C Demoulin)

Belges (Histoire du 350 SQN)

Belges (Jean De Selys Longchamps)

Belges (L'odyssée de Michel Donnet et de Léon Divoy.)

Belges (La drole de Geurre des aviateurs Belges)

Belges (Le Squadron 349)

Belges (Le jour J de Jean Morel)

Belges (Les Belges dans la RAF photos diverses)

Belges (Les Pilotes Belges SQN350 et 349)

Belges (Les Premiers Belges en Angleterre)

Belges (Les commandants du 350 SQN)

Belges (Liste des Avions 350Sqn)

Belges (Londres 21 Juillet 1941)

Belges (Ma mission la plus dangereuse Lucien Leboutte)

Belges (Maurice Balasse)

Belges (Offenberg)

Belges (Patriote Illustré)

Belges (Pensées De Raymond Lallemant)

Belges (Pertes Aeronautique en 1940)

Belges (Photos 349 SQN)

Belges (Photos Allemagne 45)

Belges (Photos Anciens de 1940 (1990) )

Belges (Photos de 40 (2AERO))

Belges (Pilotes et Victoires )

Belges (Premier DC3 de la Sabena OO-AUH.)

Belges (Raymond Lallemant (Extrait))

Belges (Raymond Lallemant)

Belges (Rolin et Siroux le 10 Mai 1940)

Belges (Un Combat de R Lallemant)

Belges (Van de Poel (Un pilote du Sqn350))

Belges (VanRolleghem)

Belges a Dieppe

Belges a la 609

Belges dans la Bataille d'Angleterre

Belges dans la Guerre

Belges dans la RAF 40 45 (LISTE)

Belges du Coastal Command 1940 (SQN 235 et 236)

Belges en Afrique

Belges en France 1940

Belges le 6 Juin 44

Belgian Congo Air Force ??

Bilan de la luftwaffe sur la France en 1944

Coastal Command à l'offensive - Norvège mi 1944/45

Cocardes

Correspondances Grades

D'un repas a l'autre

Dessins

Dessins Avions RAF

Dessins Bombardiers légers RAF

Dessins Chasseurs Anglais

Dessins Spitifires V du 350 Sqn

Dessins Spits de 45 et les Anciens de 40

Extrait ..... (Marc Lévy)

Film RAF 01

Film RAF 02

Film RAF 03

Film RAF 04

Film RAF 05

Film RAF 06

Film RAF 07

Film RAF 08

Film RAF 09

Film RAF 10

Flying Duty

Fonds d'écran RAF

Grades RAF

Histoire de Bouton

Hommage a un équipage de Lancaster

Hommage aux participants de la Bataille d'Angleterre

Interview Closterman (Texte)

Interview de Pierre Closterman (Video)

L'affaire de Dunkerque

La 2nd Tactical Air Force (Normandie 44)

La RAF et la WWII

La bataille d'Angleterre

La bonne planque de Gondregnies

Le Albemarle ( Un bizarre )

Le Lysander et le Walrus

Le Spitfire MH434

Le Stampe SV4

Les B17s de la RAF

Les B25 et A20 (Couleurs)

Les Beaufighters

Les Bombardiers Anglais

Les Bristol Blenheims

Les Chasseurs Anglais

Les Halifax

Les Halifax (en couleurs)

Les Hawker Hurricanes

Les Hawker Tempests

Les Hurricanes (Fabrication Hurricanes)

Les Hurricanes (Versions (Synthese))

Les Hurricanes MK IIC

Les Junkers 52 Belges

Les Lancaster Sqn 103

Les Lancasters

Les Lancasters (Décollage Film couleurs)

Les Mosquitos

Les Mosquitos (Du Bois au Mosquito)

Les Mosquitos (Photos couleurs)

Les PRU (Photos couleurs)

Les PRU a la recherche des V1

Les Pilotes du 609 (Document)

Les Renards

Les Savoia Marchetti Belges

Les Spifires V du 350 Sqn

Les Spitfires

Les Spitfires (Couleurs)

Les Spitfires (Petit Film Spitfire)

Les Spitfires (Versions (Synthese))

Les Spitfires (Video Spitfire)

Les Spitfires PR

Les Spitfires en Sicile

Les Spitfires en couleurs

Les Spits BOB

Les Stirlings

Les Stirlings (en couleurs)

Les Typhoons

Les Typhoons (En couleurs)

Les Typhoons (Plan)

Les Westland Whirlwind

Les avions du Coastal command (En couleurs)

Les cocottes (CR42)

Les pilotes du SQN611

Les villes pour cible

Lettre de Dowding BOB

Lettres et Squadrons RAF

Manuel Anglais P51

Manuel Beaufighter

Manuel Lancaster

Manuel Mosquito

Manuel Spitfire XIV

Manuel Wellington

Manuel du Typhoon

Manuels Spitfires et Hurricanes

Montage Avions 2 Aero 1940

Operation Spartan

Percée d'Avranche 44

Peter Townsend

Pierre Closterman

Pilotes (Chasse) RAF

Posters RAF

Profil des Differents Spitfires

Publicités RAF

Quelques C47

Quelques Pilotes de la RAF

RAF (Actualites de 1939 RAF)

RAF (Actualités RAF FAF 1939)

RAF (Alan Deere)

RAF (Attaque de Tarente)

RAF Uniforms 39 45

Raid Sur Berlin 1943 Extrait Sonore

Raid Sur Essen 1943 Extrait Sonore

Raid Sur Stettin 1943 Extrait Sonore

Termes RAF

Tunderbolts en couleurs

Typhoon sur le ventre

Un Raid en Images

Un Vol avec Liberty Belle

Un pilote francais en Normandie

Une Base en Normandie JUIN 1944

Vera Lynn (Arrangement)

Vera Lynn (Film1)

Vera Lynn (Film2)

Vera Lynn (Film3)

Vera Lynn (Film4)

Vera Lynn (Pochettes)

Contacts


Webmaster :

Envoyer un message



Déjà 3158497 visiteurs

Belges (Canal Albert Mai 1940)


A L'AUBE DU ONZE MAI, à 3 h. 15, ordre de faire tourner les moteurs.
A 3 h. 30 mission de bombardement suspendue et remplacée par deux missions de reconnaissance:
les bombes sonl décrochées, les moteurs mis en marche.'
Lorsqu'ils tournent, les missions de reconnaissance sont décommandées.

Les bombes sont raccrochées sous les ailes.
Les heures de départ sont fixées pour la mission de bombardement: 5 h. 45, 5 h. 50 et 6 heures.
Il s'agit de détruire les ponts du canal Albert qui n'ont pas sauté - « par suite de circonstances encore mal expliquées» dira le chef d'état-major dans son rapport:
Vroenhoven, Briegden et Veldwezelt .
Quelques-uns de nos aviateurs vont y accomplir un sacrifice sublime, mais ces trois noms ne pourront s'inscrire sur leur drapeau parce que Vroenhoven, Veldewezelt et Briegden ne sont point des noms de victoires.
Neuf équipages ont été désignés:
dix-huit hommes.
Pour eux l'aventure est périlleuse: la supériorité aérienne de l'adversaire est écrasante;
ce ne sont pas les six Gloster du capitaine Guisgand, commandés pour patrouiller dans ce secteur, qui pourraient les protéger efficacement, et la vitesse et l'armement des « Battle» sont tellement médiocres!
Aucun des dix-huit hommes n'hésite .
Pour éviter la chasse ennemie ils voleront en rase-mottes.



Je tiens à répéter leurs noms les voici , groupés par «pelotons» et par équipages, bombardiers:
Capitaine Pierre et lieutenant Cloquette, ,adjudant Vorbraecke et adjudant Dome, adjudant Timmernan et premier sergent Gustave Rolin, qui sont chargés de détruire le pont de veldwezelt ;

capitaine Glorie et sous-lieutenant Vandenbossche adjudant Binon et caporal Legand, adjudant Delvigne et sergent Moens qui attaqueront le pont de Vroenhoven;

adjudant Jordens et sergent de ribaucourt premier sergent Wieseler et adjudant De Coninck, adjudant Vandevelde et caporal Bergmans destinés au pont de briegden

4 officiers 14 Sous officiers et caporaux ...


Attaqnés par deux avions de combat allemands dans la région de Gand, Verbraecke reçoit quatre balles dans le dos et Dome a les mains fracassées; ils doivent atterrir.
Les bombes du capitaine Pierre et du lieutenant Cloquette défoncent la route à quelques mètres du pont de Veldwezelt. Timmermans et Gustave Rolin, pris ne chasse par trois avions ennemis, sont abattus et tués aux environs de Hasselt.
En 1918, Gustave Rolin était élève-pilote à l'école de Juvisy: l'armistice l'avait empêché de rejoindre une escadrille au front. Il tombait en accomplissant sa première mission de guerre, ayant insisté, lors de la mobilisation, pour être versé dans le personnel navigant.

Le second peloton est soumis au feu de la D.C.A. belge à Louvain et à Tirlemont.
Déjà en 1917, le 7 décembre, notre camarade Fernand Verhoustraeten fut descendu par une de nos mitrailleuses contre avion!
Les Allemands sont à Tongres: le feu de leur D.c.A. est plus intense et plus précis.
Les bombes de Binon et Legand rasent le parapet et tombent dans l'eau.
Au premier passage les bombes de Glorie et Vandenbosch, ainsi que celles de Delvigne et Moens ne se sont pas décrochées, le système de largage électrique étant probablement détérioré par le tir ennemi.
Au second passage, les deux avions sont abattus.
Seul, des deux équipages, Vandenbosch a pu sauter, mais si bas que, devant ouvrir son parachute alors qu'il est encore lancé à 400 kilomètres à l'heure, il a le thorax et trois vertèbres écrasés, puis un pied' fracturé, l'autre luxé et des contusions à la face en atterrissant brutalement.
Les bombes ont provoqué une brèche dans le parapet et enlevé quelques pavés de la chaussée.
Mon récit a toute la sécheresse d'un résumé.
Jean Delaet a fait valoir, très justement, l'héroïsme de ses camarades d'escadrille.
Je n'ai retenu que les faits brutaux.
Ce n'est pas le courage de ces aviateurs qu'il importe de prouver, c'est l'infériorité excessive des moyens mis à leur disposition.
Et ceci, puisqu'ils ont quand même tenté d'accomplir la mission réclamée, suffit à prouver leur cran.
Le troisième peloton subit également le feu des troupes belges: nos soldats et la D.C.A., constamment survolés, harcelés par l'ennemi, ne distinguent plus et tire indifféremment sur tout ce qui vole.
En octobre 1939, constatant la difficulté que le service de guet avait à identifier les avions dans le ciel et les erreurs qu'il
commettait, j'avais proposé au colonel de woelmont d'adopter pour les nôtres une formation caractéristique en vol ', de Woelmont n'avait pas compris - et toutes mes suggestions étaient d'ailleurs systématiquement écartées.
Entre Malines et Lierre, Bergmans est touché par une balle belge et saigne abondamment: sans défense arrière vandevelde, doit atterrir.
Jordens et Ribaucourt, dont l'avion est incendié par le tir de nos troupes, sautent en parachute.
Les bombes de , Wieseler et De Coninck ne se décrochent pas et leur avion est descendu.
De Coninck saute et se fracture le pied droit.
wieseler réussit à atterrir, train rentré, sur le fuselage - sur les bombes Le pont de Briegden n'a pas été bombardé.
Les Allemands n'occupant encore que la route briegden St. Trond, Wieseler et De Coninck, qui ont atterri entre briegden et Erp-Ia- Ville, ne sont pas prisonniers.

C'était une mauvaise utilisation du personnel et du materiel, par un commandement coupable, passif et inintelligent.
CETTE MISSION DEVAIT ÊTRE PROTÉGÉE dans la zone de travail, par la chasse.

A 3 h. 50, le colonel Hugon, grand tacticien, a demandé, de prévoir un peloton de trois Gloster pour exécuter une mission de protection dans le secteur Visé-Maeseyck: trois chasseurs pour un de 40 kilomètres ...
'1. h. 15 les détails en sont précisés.
1. h. 30 mission décommandée.
5 h. le colonel Hugon demande deux pelotons de trois gloster en protection directe, à partir de 6 heures dans le secteur, pour couvrir la mission de bombardement des trois ponts:
deux pelotons de chasse pour la protection directe de trois pelotons de bombardement opérant indépendamment en trois points différents ...
Aussi le contact ne sera-t-il jamais établi entre les ( Battle» et les Gloster chargés de leur protection directe, ce qui coûtera la vie à l'équipage Timmermans-Rolin.
Hugon s'imaginait-il avoir la maîtrise de l'air avec six Gloster ?
L'état-major du régiment de chasse enregistre cet ordre inexécutable et le transmet au major Hendrickx, commandant du 1er groupe, qui ne soulève aucune objection.
Altitude prévue pour les avions de protection : 900 mètres.
Le premier peloton décolle du terrain de Beauvechain à 5 h. 35; le deuxième à 5 h. 47.



En arrivant dans le secteur, ils sont attaqués par des avions de chasse Messerschmitt; les équipages, aussitôt séparés, se perdent de vue.
Le capitaine Guisgand, dont l'avion est touché, doit atterrir en campagne près de Waremme.
Le sergent Clinquart est descendu en flammes.
Le sergent Pirlot est tué.
Le 1e sergent Rollin, après avoir abattu son adversaire , doit sauter en parachute, son avion étant désemparé; il atterrit près de la frontière où les soldats d'un poste belge le ligotent et l'enferment dans une cave:
il y sera découvert par les Allemands qui l'enverront en Allemagne.



L'armée belge a toujours ignoré l'aviation et négligeait d'apprendre aux recrues les caractéristiques de notre uniforme. Depuis que furent créés les régiments flamands et wallons, les soldats flamands ne peuvent plus distinguer la langue française de la langue allemande  ?????? , mais comment Rollin n'a-t-il pas pensé à jurer en flamand: tous les Belges en sont capables et un juron sonore vaut bien un mot de passe.

Deux avions sur six rentrent au terrain de campagne de Beauvechain: l'escadrille compte deux morts, un prisonnier,
D'après Jean Delaet.
Aucune victoire des nôtres ne fut malheureusement homologuée officiellement, et pourtant elles furent acquises en territoire belge et auraient pu être contrôlées.

Quatre avions hors de combat.
Il faut ajouter ces pertes au bilan de l'expédition de bombardement des débouchés de Maestricht, dont le résultat fut nul: le matériel a prouvé son infériorité et le commandement son insignifiance.
La responsabilité des chefs est grande.
Il n'y a pas tant de différence entre un homme qui n'a rien fait et un homme qui a mal fait.
Mais nous n'aurons pas d'enquête à ce sujet; le désastre complet a sauvé les coupables.
D'après le major Piot, un des trois ponts est détruit par un bombardier lourd britannique .
Au prix d'efforts héroïques, le 2e Carabiniers reprend le pont de Briegden que nous pouvons alors faire sauter. (Cf. Relation officielle des événements I939-I940, citée précédemment).
Il ne sera plus demandé de mission de bombardement à l'aviation belge.

extrait du livre Hélice en Croix (Willy Coppens 1943) Edition du Rhone Geneve 1945
(Illustrations Photos Bibi et "Nos ailes 1973")

Imprimer la page  Imprimer la page

Dernière modification le : 17/05/2010 @ 14:29
Catégorie : Aucune

NewsLetter


Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Sites Annexes



• Le Forum RHA

• Une Mission



_____________________


• Aéronautique 1940

• Récits de 1940

• Témoignages 1940

• Terrains de 1940



_____________________


LE BAR DU 350SQN
Cliquez sur l'insigne ..

Calendrier


<< Juillet  2018 >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
25 26 27 28 29 30 01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 01 02 03 04 05

Recherche


Google

Sur le web

Sur ce site

Sondage


Que pensez-vous de ce Site ?

Bien

Bof ...

Rien

Résultats

Retour début de page





Page générée en 0,034 secondes